News Swissrescue

Ils ont reçu une des meilleures formations technique et médicale au monde. Pourtant sur le terrain, les ambulanciers vont devoir faire face à des situations psychosolciales qui ne nécessitent ni trousses d’urgence, ni brancards.

 Lien vers la page de la RTS

 

Cette news a été soumise par Laurent Jampen
Ecrire un commentaire (0 Commentaires)
News Swissrescue

Alors que les cas de COVID-19 augmente partout dans le monde, les intervenants préhospitaliers et des services des urgences restent à haut risque d'exposition et d'infection lors de réanimation de patient en arrêt cardiaque et potentiellement SARS-CoV-2.

Des évidences similaires sont apportées sur le devenir des arrêt cardiorespiratoire avec l'utilisation des moyens supra glottiques en comparaison avec intubation endotrachéale. Il est généralement reconnu que la meilleure étanchéité des voies aériennes est assurée par l'intubation endotrachéale et un filtre1, mais ou se placent les moyens supra glottiques dans la prévention de la dispersion des aérosols?

Dans les études de simulation de RCP:

  • Un tube endotrachéale avec ballonnet et filtre antiviral offre une étanchéité efficace pour prévenir l'aérosolisation durant la réanimation cardiopulmonaire.
  • Les moyens supra glottiques avec un filtre antiviral diminue les particules d'aérosol en comparaison avec les masques faciaux ou les ballons auto-remplisseurs à valves unidirectionnelles lors de réanimations cardiopulmonaires.
  • Une aérosolisation notable est constatée avec les moyens supr glottiques, sans différences entre AuraGain, I-gel, LMA Proseal, LMA Supreme, Combitube, or LTS-D.

Ligne de conduite:

  • Ventiler avec un moyen supra glottique et un filtre antiviral est plus efficace pour limiter la dispersion d'aérosols qu'avec un ballon auto remplisseur à valve unidirectionnelle2.
  • Les moyens supra glottiques permettent la sortie de particules d'aérosol, toutefois, la quantité et la surface de dispersion dans la pratique clinique n'est pas claire. L'inubation endotrachéale avec un tube comprenant un ballonnet reste le meilleur moyen pour éviter la dispersion de particules d'aérosol lors des compressions thoraciques3.
  • Un équipement de protection personnel reste nécessaire pour limiter le risque d'infection du personnel soignant e doit être priorisé même/spécialement lors d'arrêts cardiorespiratoires.

Références:

  1. Benger JR, Kirby K, Black S, et al. Effect of a Strategy of a Supraglottic Airway Device vs Tracheal Intubation During Out-of-Hospital Cardiac Arrest on Functional Outcome: The AIRWAYS-2 Randomized Clinical Trial. JAMA. 2018;320(8):779-91. doi: 10.1001/jama.2018.11597.
  2. Somri M, Gaitini L, Gat M, et al. Cardiopulmonary resuscitation during the COVID—19 pandemic. Do supraglottic airways protect against aerosol-generation? Resuscitation. 2020. doi: 10.1016/j.resuscitation.2020.10.013
  3. Ott M, Milazzo A, Liebau S, et al. Exploration of strategies to reduce aerosol-spread during chest compressions: A simulation and cadaver model. Resuscitation. 2020;152:192-8. doi: 10.1016/j.resuscitation.2020.05.012

 

Sur le site internet de l'UMEM (en anglais)

Cette news a été soumise par Cédric Frioud
Ecrire un commentaire (0 Commentaires)
News Swissrescue
Les ambulanciers-ères genevois-es face au COVID sur l'émission RTS Mise au Point du 8 novembre 2020.

Lien vers l'émission


Cette news a été soumise par Laurent Jampen
Ecrire un commentaire (0 Commentaires)
News Swissrescue
"Ils ont reçu une des meilleures formations technique et médicale au monde. Pourtant sur le terrain, les ambulanciers vont devoir faire face à des situations psychosolciales qui ne nécessitent ni trousses d’urgence, ni brancards.

On imagine que leur travail se déroule sur le front des maladies et des accidents graves. Mais dans les grandes villes, seulement 20% des interventions nécessitent des soins d’urgence. Les ambulanciers font surtout face à des interventions psychosociales. Une zone grise dans lesquelles les jeunes urgentistes à peine sortis de formation se sentent, parfois, démunis. Les rapports humains, ça ne s’apprend pas forcément à l’école. Précarité, alcoolisme, toxicomanie, menace de suicide… Ces situations à répétition au cœur de la misère sociale mettent ces professionnels de la santé à rude épreuve. Des images sur le terrain et leurs témoignages poignants en attestent."

Un reportage de Nicolas Pallay dans l'émission 36.9° le 11 novembre 2020 sur RTS 1

Lien vers la page de la RTS

Cette news a été soumise par Laurent Jampen
Ecrire un commentaire (0 Commentaires)
News Swissrescue
Les Guidelines de l'American Heart Association 2020 sont disponibles !

Entre le retour de la Lidocaïne dans l’algorithme de la FV chez l’adulte ou la création d’une check-list pour la gestion du ROSC chez l’enfant, ces directives ne manqueront pas de modifier vos pratiques.

Lien vers les Highligths des Guidelines AHA 2020!


Cette news a été soumise par Laurent Jampen
Ecrire un commentaire (0 Commentaires)
News Swissrescue
Suite à la restructuration des SMUR valaisans, deux jeunes étudiants ambulanciers ont profité de l'occasion pour mettre en avant la formation des Ambulanciers diplômés ES.
Dans ce contexte, un journaliste du quotidien Valaisan "Le Nouvelliste" a réalisé un reportage le temps d'une matinée ... Bonne lecture !
 
Nous tenons également à remercier la rédaction du Nouvelliste d'avoir accepter de partager l'article sur swissrescue.ch.
 

Les généralistes de l'urgence

Cette news a été soumise par Schrag Loïc
Ecrire un commentaire (0 Commentaires)
­